Les fêtes des Gilbert 1946

separator

Les Fêtes Gilbert ont été organisées pour commémorer la venue de cinq pionniers Gilbert dont quatre avaient comme descendants en 1946 quelque 43,000 Gilbert répartis au Canada et aux États-Unis. Plus de 3,000 de ces Gilbert sont venus commémorer l’arrivée de leurs ancêtres lors de plusieurs évènements qui se sont tenus le 6 août et le 11 août 1946 à Ste-Anne de Beaupré, à Québec, à St-Augustin de Desmaures et à St-Joseph de Beauce.

Ces ancêtres pionniers sont Jean Gilbert, arrivé en Nouvelle-France vers 1646; Étienne Gilbert, arrivé de la région de Poitiers en France vers 1671, établi à Bourg-Royal en 1675 puis en 1683 à St-Augustin; Charles et Jean Dupuis dit Gilbert, arrivés au Canada en 1640; Louis Gilbert dit Comtois qui fit plusieurs voyages au Canada et mourut à Berthier en 1769; et Pierre Gilbert, capitaine de navire, établi à l’Île-aux-Coudres vers 1760.

Comité d’organisation

J.-Georges Gilbert de La Sarre, Abitibi, a été l’initiateur de ce projet. Son travail de recherche et d’organisation a duré sept ans pendant lesquelles années il a parcouru le Québec et plusieurs états des États-Unis. Il a mobilisé plusieurs religieux qui ont contribué aux recherches généalogiques. Il a aussi été le moteur du comité d’organisation réunissant plusieurs notables Gilbert (autant laïcs que religieux) pour la réalisation de ce grand projet.

Le comité d’organisation était composé des personnes suivantes : le colonel Oscar Gilbert; Napoléon-J. Gilbert, curé de Manchester, N.H.; Arthur-M. Gilbert, curé de Mooer’s Forks, N.Y.; le docteur Jules Gilbert de Sillery; J.-Georges Gilbert de La Sarre, organisateur du projet; Albert Gilbert; le docteur Laurent Gilbert, Félix Gilbert de Limoilou; le docteur Paul Gilbert de Charny; Marc Gilbert, ingénieur civil; Frère François (Jean Gilbert); J.-A. Gilbert de Québec; son fils André Gilbert; Émile Gilbert de Québec; son fils Maurice Gilbert; Mérédée Gilbert de Charlesbourg; Frère Hébert (Gilbert), secrétaire du comité.

Programmation

La programmation comprenait plusieurs événements :

  1. Pèlerinage, grand-messe et mariages de 6h00 à 12h00 le 6 août 1946 à la basilique de St-Anne de Beaupré
  2. Dévoilement du monument à la mémoire d’Étienne Gilbert sur la terre ancestrale à St-Augustin de Desmaures à 15h30.
  3. Cérémonie et appel aux morts à St-Augustin près du couvent et de l’église.
  4. Grand souper à l’hôtel St-Roch (propriété d’Oscar Gilbert) à 18h30.
  5. Grande féerie historique (Pageant) en 24 tableaux au Colisée de Québec (Pavillon de la Jeunesse) à 20h00.
  6. Dévoilement d’un monument à la mémoire de Jean Gilbert le 11 août 1946 à St-Joseph de Beauce.

Une circulaire a été envoyée à tous les descendants Gilbert pour les inviter à participer au projet et diverses initiatives ont été entreprises pour aider à son financement, soit la vente de programmes-souvenir ($1.00), de boutons-insignes ($0.50) ou de billets ($1.00, $1.15, $1.50) pour la Grande féerie historique organisée pour le soir du 6 août 1946.

Pèlerinage à Sainte-Anne de Beaupré

Le principal évènement s’est tenu à Ste-Anne de Beaupré où 3,000 Gilbert se sont réunis de 6h00 à 12h00 le 6 août 1946 pour assister à la messe solennelle marquant l’ouverture des fêtes du 300e anniversaire du débarquement de Jean Gilbert en Nouvelle-France. Les cérémonies furent présidées par le maire de Ste-Anne, J.-A.Gilbert qui a souhaité la bienvenue à tous les Gilbert provenant du Canada et des États-Unis. La messe a été célébrée par Arthur-Moïse Gilbert, curé de Mooer’s Forks, N.Y., assisté des pères Sylvio Gilbert et René Morin, d’Orléans, Ontario. Le sermon a été prononcé par le père Nap.-J. Gilbert, curé de Manchester,N.H. Sept mariages Gilbert ont été consacrés lors de cette grand-messe, soit les mariages de Robert Desrochers et Rachel Gilbert de La Sarre, mariés par le père Honoré Gilbert; Jacques Bordeleau et Marguerite Gilbert de La Sarre, mariés par l’abbé Laurent Patenaude, d’Oldtown, Mass.; Patrick Gilbert de Beauceville et R.-Irène Veilleux, de Beauceville, mariés par l’abbé Gilbert Patenaude de Skowhegan, Maine; Gérard Chantigny et Brigitte Gilbert, de Baie-St-Paul, mariés par l’abbé Roméo Demers de St-Étienne de Bolton, Sherbrooke; Émile Gilbert de Chicoutimi et Thérèse Tremblay, de Dolbeau, mariés par le père Alp. Breault, d’Hudson, N.H.; P.-André Gilbert, de St-Zacharie et M.-Eva-Lorraine Thompson, de Ste-Aurélie, mariés par le père Maurice Gilbert, o.m.i. d’Ottawa; Philippe Gilbert, de Ste-Anne de Beaupré et Bibiane Gauthier de Rivière-Bleue, mariés par l’abbé Arthur-M. Gilbert. Après la grand-messe, des photographies panoramiques furent prises des congressistes et des mariés, réunis devant la basilique.

Dévoilement d’un monument à la mémoire d’Étienne Gilbert

Les Gilbert se sont réunis à 15h30 sur la terre acquise par Étienne Gilbert en 1683 et toujours occupée par ses descendants en ligne directe depuis 283 ans. Le docteur Jules Gilbert a alors fait une allocution où, avec des accents patriotiques et religieux, il a rappelé l’attachement au sol ancestral, la survivance de la langue et le maintien de la foi.

Le dévoilement du monument a été fait par la propriétaire de la terre ancestrale, Marie-Zélia Gilbert, veuve de Pierre Gilbert, qui avait accepté de céder un lot pour permettre l’installation du monument. C’est elle aussi qui a procédé au dévoilement du monument.

L’orateur a rappelé qu’en 1908, Pierre Gilbert, alors propriétaire de la terre ancestrale, avait été honoré par le Comité des Anciennes Familles lors du Tricentenaire de la fondation de Québec à cause de la continuité d’occupation par la même famille Gilbert.

Il a aussi mentionné qu’une autre terre Gilbert, à peu de distance de la terre d’Étienne, a continué d’être transmise de père en fils dans une famille Gilbert de la même souche depuis plus de deux siècles et demi.

Cérémonie des morts

Après le dévoilement du monument, les participants se sont dirigés vers le cimetière de St-Augustin où eut lieu la cérémonie des morts lors de laquelle les pères Sylvio Gilbert et Alphonse Brau lurent l’appel des morts et récitèrent les prières avec les assistants. Deux zouaves de la compagnie locale jouèrent la cérémonie funèbre.

Pendant le dévoilement du monument et la cérémonie des morts, trois officiers de la circulation assuraient le service de sécurité pour les congressistes et les automobilistes.

Banquet de l’hôtel St-Roch

Oscar Gilbert, propriétaire de l’hôtel St-Roch et un des présidents du comité des fêtes, a offert un banquet à l’hôtel St-Roch auquel ont participé les organisateurs de l’évènement dont J.-Georges Gilbert, le grand maître-d’œuvre du projet, le père Napoléon-J. Gilbert, les abbés Laurent, Gérard et Gilbert Patenaude, l’abbé Moïse-A. Gilbert, les pères Alphonse Brau, les pères Sylvio Gilbert et Peter J. Hsu de Mooer’s Forks, N.Y., le docteur Jos.-L. Gilbert, mme E. Ouimet de N.Y., le père Maurice Gilbert, o.m.i., les frères Félix, Hébert et François (Jean Gilbert), Jos Gilbert et son épouse de St-Joseph de Beauce.

Grande féerie historique (Pageant)

Pour la soirée du 6 août 1946, un grand spectacle s’est tenu au Petit Colisée de Québec (devenu aujourd’hui le Pavillon de la Jeunesse). Ce spectacle consistait dans la présentation de 24 fresques historiques (pageant) faisant revivre les mœurs et les usages des ancêtres avec des décors et des costumes de l’époque, des traditions familiales et artistiques, des récits relatant les faits et gestes de ces ancêtres, de la musique et des chants. Plus de 120 danseuses ont participé à une grande chorégraphie.

Dévoilement d’un monument à la mémoire de Jean Gilbert

Un monument à la mémoire de Jean Gilbert a été dévoilé le 11 août 1946 sur la terre de Jos Gilbert à St-Joseph de Beauce.

Source des informations

Toutes les informations qui précèdent proviennent de découpures de plusieurs journaux, probablement Le Soleil, L’Action Catholique et L’Évènement.