Le nom

« Le nom est plus important que la personne, parce qu’il voyage partout. »

Adage africain

L’origine et la signification du nom Gilbert

Savez-vous qui sont les « Gilbert » ? D’où vient ce nom et quelle est sa signification ? Vous est-il arrivé de constater que votre nom était orthographié incorrectement ? Quelles sont les erreurs habituelles d’orthographe ou de prononciation associées au nom de famille GILBERT ? Lorsque cela se produit, la personne concernée est touchée de très près, car le nom Gilbert vous appartient et vous identifie ; il dit au monde entier qui vous êtes.

Il n’est pas surprenant que le dictionnaire des noms de famille indique une variante probable quant à l’orthographe du nom Gilbert pour Gilbird, Gilabert, Gillbard, Gilburt et Guilbert. Ceux qui portent le nom de Gilbert, nom ancien et distingué, représentent un petit pourcentage d’individus vivant dans le monde. Aujourd’hui, il est possible qu’il y ait un grand nombre de nos descendants en ligne directe qui utilisent une des variantes du nom Gilbert. J’ai réussi à trouver que le nom des premiers ancêtres est bien Gilbert. Le nom de cette vieille et distinguée famille Gilbert semble être d’origine patronymique.

Le nom Gilbert vient de Vilbert, commune de Seine-et-de-Marne, arrondissement de Coulommiers, France. De même, le nom Gilbert prend une signification toute particulière lorsqu’on le décompose en ses éléments. Il vient du mot allemand geisil, qui signifie témoin et de bert, qui veut dire illustre. GILBERT signifie « témoin illustre ». En parcourant l’histoire de l’Amérique du Nord, nous pouvons constater que nos ancêtres ont porté avec beaucoup de convenance leur nom de GILBERT, « témoin illustre ».

D’autre part, en électricité, le mot gilbert est un nom masculin donné à l’unité de force magnétos motrices. À la bonne heure ! Au nom GILBERT conviendrait à la fois l’idée de témoin illustre et de puissance.

En consultant l’histoire, nous rencontrons des GILBERT dès le XIe siècle. Entre autres, Saint-Gilbert, dont la fête est fixée au 3 octobre, moine né en Auvergne vers 1060. Il accompagne Louis VII à une croisade. Ce saint est réellement un témoin illustre de l’héroïque dévouement des chrétiens dans la défense de la religion. Il est aussi une puissance contre les hérétiques qu’il terrasse de ses paroles de feu. L’église élève huit GILBERT sur les autels, tous illustres témoins du Christ et apôtres puissants.

Et nous, qui vivons aujourd’hui, il est permis de reconnaître que nous sommes illustres et forts. En effet, notre famille compte des centaines de Pères, de Prêtres, de Religieux et Religieuses. Une telle famille est « illustre et forte ». Son nom est digne de figurer avec ceux des grands et des nobles.

Ce qui fait une famille illustre, ce n’est pas le nombre de ces membres, il est vrai, mais, quand le nombre ajoute à la valeur de tous et de chacun, la famille est doublement forte et illustre. C’est le cas de la grande et belle famille GILBERT de l’Amérique du Nord. Nous sommes venus il y a plus de 300 ans et nous sommes restés. « Ces gens (les GILBERT) sont d’une race qui ne meurt point ».

Historiquement, les patronymes ou noms de famille furent, pour ainsi dire, les empreintes digitales de la vie, peut-être même un indice de base sur la personnalité d’un individu. L’histoire fascinante des noms de famille date de plusieurs milliers d’années. Comment et où ils commencèrent, leurs significations premières et leurs différentes orthographes, tout cela s’appelle l’étude de l’onomastique.

Iréné Gilbert, né à St-Georges de Beauce