I Étienne

separator

 

I Étienne  Gilbert (1654-8 octobre 1714), né en 1654 à Aulnay, Poitiers, France ; fils d’Henri Gilbert et de Renée Maye est l’ancêtre de votre lignée paternelle. Il vint au pays vers 1671.

Il épouse Marguerite Thibault (27 novembre 1668 – 19 octobre 1702) fille de Michel Thibault et de Jeanne Sohier. Le mariage a eu lieu le 1 mars 1683 à Pointe-aux-Trembles, d’après son contrat de mariage passé sous seing privé en février 1683, et qui est cité par le notaire Gilles Rageot. Marguerite est âgée de 14 ans.

Treize enfants sont issus de ce mariage avec Marguerite Thibault,  six garçons et sept filles, dont deux couples de jumeaux.  Jean-François, notre ancêtre de la deuxième génération, est le sixième enfant issu de ce mariage. 

Étienne est décédé et inhumé à St-Augustin le 8 octobre 1714 à l’âge de 60 ans.

Sépulture de Marguerite Thibault, le 19 octobre 1702, à St-Augustin.

  1. Michel, le premier enfant décède moins d’un mois après sa naissance (9 septembre 1685 – 6 octobre 1685).
  2. Marie-Anne, née le 10 novembre 1686, est la première à se marier. À 19 ans, le 26 avril 1706, elle épouse Laurent Harnois, le fils d’IsaacHarnois et de Marguerite Blaise. Le couple aura 11 enfants qui pour la plupart, naîtront à St-Augustin.
  3. Étienne et Marie-Jeanne  nés le 25 décembre 1688, forment le premier couple de jumeaux. 
  4. Marie-Jeanne ne vivra que quelques mois  (26 décembre 1688 – 19 mars 1689).
  5. Marie-Madeleine née le 8 mars 1690 sera emportée le 25 février 1703 par la terrible épidémie de variole qui dévaste la colonie cette année-là.
  6. Jean-François  (26 février 1692 – 28 décembre 1761) notre ancêtre de la deuième génération a 26 ans lorsqu’il épouse Catherine Bédard le 29 août 1718 à Charlesbourg. Catherine est la fille d’Étienne Bédard et de Marie-Jeanne Villeneuve. La nouvelle mariée n’a pas encore 20 ans.Le couple s’établira à St-Augustin et c’est là que naîtront leurs enfants.
  7. Marie-Thérèse vient au monde le 6 juillet 1693. Elle unit sa destinée à celle de  Pierre Amiot dit Villeneuve, à St-Augustin, le 12 février 1714 et c’est à cet endroit qu’ils auront au moins dix enfants. 
  8. Marie-Angélique (23 octobre 1694) entrée en religion à l’Hôpital Général le 1 mars 1719, profession le 19 août 1720, décédée à l’Hopital Génééral le 16 mars 1760.
  9. Pierre-Augustin (12 février 1696 – 18 juin 1696)
  10. Augustin et Joseph nés le 18 mars 1697 sont le second couple de jumeaux. Augustin, maître serrurier, épouse Catherine Liberge le 6 février 1719. Le couple s’établira à Québec. C’est lui, parmi les fils d’Étienne, qui sera le plus généreux de sa semence (16 enfants) et qui assurera la plus large descendance. Il décède le 15 septembre 1774.
  11. Joseph est emporté par l’épidémie de la variole (18 mars 1697 – 14 avril 1703).
  12. Marie-Louise voit le jour le 23 janvier 1700. À l’âge de 16 ans, elle travaille comme domestique chez Anne Macard, la veuve de Pierre Bécard,Sieur de Granville, qui a été un important personnage de la colonie. En 1723, Louise épouse Barthélémie Jouineau dit Juneau à Québec le 19 octobre. 
  13. Marie-Madeleine, de deux ans la cadette de la précédente, travaillera elle aussi comme servante, mais chez Geneviève Macard, la veuve de François Provost et Charles-Henri D’Aloigny, marquis de la croix. Elle se marie, le 30 mars 1723 à Nicolas Gaudin dit Lapoterie, un Breton originaire de l’évêché de Saint-Pol-de-Léon. Elle sera la mère d’au moins 13 enfants dont 8 morts en bas âges..  Elle épouse Mathurin Morier le 26 octobre 1750.
 1ère maison Gilbert