Étienne

separator

 

II- ÉTIENNE GILBERT (1654-1714)

(Chronologie de sa vie et de ses actes d’après les documents)

Selon le Dictionnaire Tanguay (volume I, page 267), Étienne Gilbert serait né en 1654 à Aunes, évêché de Poitiers, fils d’Henri et de Renée Maye. Sa venue au Canada se situe vers 1671.

Pour clarifier cette question, un généalogiste québécois a rencontré en France le 25 septembre 1947 M. Delafosse, archiviste en chef à La Rochelle, qui a par la suite confirmé par écrit la confusion entre Aulnay, qui est le nom d’une commune et Aunis, qui est le nom d’une région, qu’Aulnay se prononce Aunes et que Étienne Gilbert ne pouvait être né à Aunis parce qu’on ne naît pas dans une région, mais à un endroit précis.

Selon lui, Étienne Gilbert serait originaire du petit village de St-Mandé, commune d’Aulnay partie de l’ancienne région de Saintonge, aujourd’hui dans le département de Charente-Maritime. Il y existe encore des familles Gilbert et Mée (Renée Maye, mère d’Étienne et épouse d’Henri Gilbert).

M. Delafosse a aussi confirmé que les registres d’Aulnay sont perdus pour le XVIIe siècle. Parmi le peu d’archives existantes, il y aurait les minutes d’un notaire d’Aulnay où on pourrait peut-être trouver trace d’Étienne Gilbert et de la famille de son père.

Louis Gilbert

Voir le texte dans l’ancètre